lundi 4 juillet 2016

Anesthésie des sentiments

il y a une vitre entre le monde et moi. Je regarde la vie tout  autour mais je n'y participe plus. Je ne perds pas seulement la mémoire; j'oublie le goût des sensations, la douceur du  soleil sur ma peau, la moiteur des soirées d'été lorsque le petit rosé adoucit le contour des choses et que les bougies rapprochent les ombres que la journée a séparées. Ma capacité d'émotion s'émousse sans même que j'en éprouve du chagrin.  J'évolue désormais dans une bulle où les absents prennent toute leur place, parfois plus grande... [Lire la suite]
Posté par Incertaine à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]